Définir l’UX Design pour en faire bon usage

Tendances

3 mins

Définir l'UX Design pour en faire bon usage

L’UX Design, concrètement ?

Depuis la multiplicité des nouveaux terminaux (smartphones, tablettes, bornes tactiles, tv connectées…) ainsi que de la place omniprésente du digital dans notre vie quotidienne, nous entendons constamment le terme UX Design.
Ce que l’on pourrait appeler la science de l’expérience utilisateur est primordiale en amont d’une nouvelle conception. Car en effet, 70% des nouveaux visiteurs d’un site web ne reviendront jamais si leur première expérience a été un désastre. L’enjeu est donc de connaître les besoins et les motivations de vos utilisateurs afin de leur fournir une expérience optimale.
Découvrons ce domaine itératif autant spécifique que changeant.

Plus qu’une simple définition

UX pour User eXperience, expérience utilisateur en Français, est une étape indissociable de la conception d’un service ou d’un produit.
Le terme « design » génère d’ailleurs beaucoup de malentendus dans notre pays. Il ne se justifie pas uniquement à une dimension visuelle ou graphique. Steve Jobs en 2003 disait : « Most people make the mistake of thinking design is what it looks like. – That’s not what we think design is. It’s not just what it looks like and feels like. Design is how it works. » (La plupart des gens font l’erreur de penser que le design, c’est l’apparence. Ce n’est pas notre avis. Le design, ce n’est pas seulement l’apparence et le style. Le design, c’est comment ça marche.) Ainsi, nous parlons plus de « conception » à proprement parler que de « design » tel l’apparence.

Un long processus

La conception d'une expérience via une interface au service des utilisateurs est l'objectif principal de l'UX Design. Elle se doit d'être innée, naturelle, voire intuitive. Cette expérience doit répondre aux attentes et besoins des utilisateurs tout en étant à la hauteur de ses compétences.
Mais avant toute conception, il y a bien sur la compréhension.

Les différentes étapes en UX Design sont en règle générale :

  1. ​Comprendre et spécifier le contexte d’utilisation (activités, profils, besoins…)
     
  2. Comprendre et spécifier les exigences des utilisateurs (résultats attendus, tâches à accomplir)
     
  3. Produire des solutions de conception (maquettes, prototypes)
     
  4. Évaluer les solutions proposées via des tests utilisateurs

Nous pouvons définir ces différentes étapes selon les termes suivant :

Exploration • Idéation • Génération • Évaluation

Concrètement, pour des applis ? Des sites ?

Comme dit plus haut, l’UX s’applique partout où il y a une interface. Que ce soit d’un smartphone au niveau de son système d’exploitation, d’une borne tactile en supermarché ou bien encore d’un site e-commerce.
Il faut prendre en compte que l’expérience (utilisateur) se situe tout autour de nous. Tout ce qui nécessite une interaction avec un utilisateur est une expérience. Ouvrir une porte est une interaction, appuyer sur un bouton pour démarrer une partie sur une borne de jeu de fléchettes en est une aussi.
En UX Design, étant orienté sur les interfaces (mais pas que), chaque disposition d’un élément est réfléchie ainsi que les actions qui peuvent en découler. Cette discipline est en étroite collaboration avec les autres corps de métiers, notamment les UI Designers (User Interface). La couleur d’un bouton peut sembler anodine, mais elle est bien souvent définie suite à des tests qui valident la bonne compréhension et visibilité de ce bouton.

Beaucoup de notions peuvent être prises en compte comme les émotions. Quelqu’un qui aurait passé une mauvaise journée sera plus impatient et plus irritable. Vient en compte le design émotionnel, mais ça, c’est une autre histoire ! 

Maxime Motte

UX Designer